Devenez membre HT

Actualités


Une soirée magique pour conclure les ventes Élites Fences

9 sept. 2015

Les ventes Élites Fences se sont conclues en apothéose, hier soir à l’espace Marcel-Rozier de Bois-le-Roi, avec un top price à 195 000 euros pour Moneymaker van de Axelhoeve, adjugé au haras des Coudrettes. La vingt-septième édition de cet événement commercial s’est achevée sur un très bon bilan avec un chiffre d’affaires en hausse de 24% par rapport à l’an passé.

Il fallait être à l’heure hier soir à Bois-le-Roi et surtout rester jusqu’à la fin ! À l’heure pour applaudir l’enchère de 125 000 euros consentie par le groupe France élevage pour Candy de Nantuel, à l’issue d’un match à trois avec des investisseurs français et irlandais. Et surtout ne pas partir avant la fin pour assister à un véritable bras de fer entre le haras des Coudrettes pour la France et Giuseppe Porporato pour l’Italie pour emporter le phénoménal et bien nommé Moneymaker van de Axelhoeve. Un duel magistralement arbitré par Pierrick Moreau et encouragé par une salle debout, déchaînée, applaudissant aux sauts et exigeant les enchères des deux protagonistes. À ce jeu, ce sont Armand et Emmanuèle Perron-Pette qui l’ont emporté à 195 000 euros, sous l’ovation du public. Le fils BWP de Cicero Z et d’une mère par Cumano reste ainsi en France !
Entretemps, Figari de Kreisker et Figaro d'Isigny ont porté les enchères des foals respectivement à 46 000 et 45 000 euros pour rejoindre l’élevage des Blés de Liliane Fromer. Derrière ces très belles enchères, le marché a été soutenu tout au long de la soirée, saluant le travail de sélection des associés.
À l’issue des quatre soirées des ventes Élites, et avant la vente de l’élevage des Forêts, qui débutera ce soir à 19h, les compteurs du chiffre d’affaires réellement échangé et du pourcentage de ventes sont dans le vert! Le premier affiche 2 878 000 euros, soit 24% de plus qu’en 2014 dont 46 % à l’exportation dans douze pays différents. Au final, cent six chevaux et poulains ont été vendus aux enchères ou à l’amiable sur cent vingt-deux présentés soit 87%, le pourcentage le plus élevé de ces dix dernières années.

Source Grandprix-replay.com

Snow
Snow
Snow
Snow