Actualités

Prof. Fredricson donne aux chevaux la jeunesse qu'ils méritent dans la nature suédoise

17 10 2019


Prof em. Ingvar Fredricson se préoccupe de la longévité des chevaux depuis de très nombreuses années. En 2002, il a lancé un projet soutenu par l’UE dans lequel des chevaux très jeunes ont été amenés à parcourir de longues distances dans un environnement rural, confrontés à des obstacles naturels. Maintenant, un nouveau projet a été lancé à Brösarp, dans le sud de la Suède. Un groupe de 25 jeunes chevaux dispose de 70 hectares de terrains naturels vallonnés. Il s'avère que ces jeunes bougent deux fois plus qu'un groupe de chevaux de contrôle. Et quatre à cinq fois plus que les chevaux gardés dans des écuries et des enclos.

"J'ai été un peu surpris de constater qu'il n'y a pas de bons programmes de recherche axés sur l'élevage de jeunes chevaux afin de soutenir leur longévité", a déclaré Ingvar Fredricson, professeur à la retraite de biomécanique équine (médecine vétérinaire) et père des cavaliers Peder et Jens Fredricson. «La recherche que j'ai faite en 2002 a reçu des prix et tout le monde a trouvé ça génial. Mais c'était trop tôt, et nous n'avons eu aucun suiveur. Mais je pense que le moment est venu pour les gens de se rendre compte qu’un bon cheval est précieux et se posent la question: combien a coûté un bon cheval lorsqu'il devient boiteux après quelques années.”

Facteur extrêmement important
"Bien sûr, quand un cheval devient boiteux, beaucoup de facteurs sont en jeu. Mais nous sommes convaincus que l’élevage dans le période de foal jusqu’à trois ans en fait partie et qu’il s’agit d’un facteur extrêmement important. Le développement du cartilage est crucial. Les rayons X ne peuvent pas montrer si un cheval a eu la chance de développer ses structures osseuses de manière naturelle, avec un bon mouvement, une bonne alimentation, etc. Nous avons formé le Club Longevity - un groupe d’amis et de spécialistes - dans le but de lutter contre le problème de la mauvaise longévité chez les chevaux de sport. Nous avons un professeur de technologie pharmaceutique, un spécialiste de l'alimentation, nous avons des éleveurs et j'apporte mon expérience de vétérinaire à notre projet. "

Conditions naturelles
De plus, Magnus Skulason, plusieurs fois champion du monde avec des chevaux Islandais, fait partie du groupe. En ce moment, un groupe de jeunes chevaux CSO, appartenant à Jens Fredricson, et de chevaux islandais vit dans les conditions les plus naturelles et les plus rustiques, dans une région très accidentée de la Suède, avec des pâturages, mais aussi avec des parties sablonneuses et forestières.
Prof. Fredricson: "À la fin, nous devons attendre de voir ce qu'il en sort, mais grâce aux systèmes GPS qu'ils ont dans les colliers, nous pouvons voir qu'ils bougent beaucoup plus que les chevaux élevés dans des conditions équestres quotidiennes. Les chevaux interagissent avec leur environnement. Si vous les mettez dans un enclos, ils trottent deux cercles et pour le reste, ils resteront là. À Brösarp, les chevaux interagissent également avec leur environnement, ils sont incités à se déplacer encore plus. ”

Pas d’opéra
Le professeur Fredricson, revenant sur son projet de 2002, conclut que l’une des hypothèses fondamentales de cette recherche s’est révélée fausse. "À ce moment-là, je pensais - et beaucoup d’autres le pensaient aussi - que l’entraînement dès le plus jeune âge pouvait améliorer les capacités de saut chez les chevaux. Les poulains et leurs mères ont été incités à se déplacer sous forme triangulaire dans la nature, en sautant des obstacles naturelles comme des arbres tombés, etc. Il s'est avéré qu'il n'y avait aucun effet sur la technique de saut à un âge plus avancé. Nous avons conclu que la capacité de sauter est purement une question d'hérédité. S'il n'y a pas de musique à l'intérieur, il n'y aura pas d'opéra. "

Jambes fortes
"Mais les chevaux faisant partie du projet de 2002 avaient des jambes très fortes. Et puis j'ai décidé de changer le focus sur la longévité. Parce que c'est un gros problème économique et émotionnel lorsque des chevaux de sport coûteux doivent arrêter leur carrière sportive simplement parce qu'ils ne peuvent pas gérer l'impact de l'entraînement et du sport."
«Nous savons par expérience que les enfants grossissent et deviennent faibles lorsqu'ils sont trop assis. Et nous savons que nos parents et leurs parents étaient plus forts que nous. Nous constatons le même déclin de la stabilité chez les chevaux. Nous les gardons dans des étables et les nourrissons trop. Les chevaux - en particulier les jeunes - devraient être à l’extérieur dans un groupe, avec la capacité de se déplacer."

Acheteurs
"C'est pourquoi je fais partie de ce projet. Et cette recherche pour une longévité optimisée n'est qu'un début. Il y a beaucoup d'autres choses à mesurer et de nouvelles étapes à accomplir. Si nous pouvons prouver que les chevaux qui ont eu un élevage naturel avec beaucoup de mouvement sont plus forts que les autres, je suis sûr que les acheteurs demanderont des chevaux qui ont eu une jeunesse en bonne santé. Si vous souhaitez investir beaucoup d’argent dans un cheval prometteur de 3 ou 4 ans, vous pouvez évaluer ce que le père a produit, vous pouvez voir ce qui vient de la ligne maternelle. Mais comment pouvez-vous être sûr que ce précieux cheval sera apte au sport quand il sera plus avancé dans le sport? Pas en regardant les rayons X. Ils racontent seulement un peu de l'histoire. "

Journal d'élevage
"La période du poulain à 2 ans est cruciale pour développer l’épaisseur et la qualité optimales du cartilage. Quand les chevaux ont 3 ans, ils ne pourront pas compenser un manque de mouvement. En fait, nous commençons à détruire des chevaux qui n’ont pas été correctement élevés. Les jeunes chevaux de sport qui se lancent dans leur carrière devraient avoir la meilleure force de départ possible. Et je m'attends à ce que les futurs acheteurs et investisseurs demandent un journal d'élevage. "

Surestimés
"Les rayons X sont très surestimés à cet égard. Nous avons vu tellement de chevaux performants avec des défauts de radiographie. Les éleveurs et les propriétaires ont perdu beaucoup d'argent sur ces chevaux. De l'autre côté, on voit des chevaux avec de bonnes radiographies devenir boiteux. Il est donc tout à fait judicieux de se concentrer sur une bonne période d'élevage du jeune cheval et de pouvoir prouver qu'un jeune cheval a été bien élevé."
Mais tous les pays ne sont pas en mesure de fournir aux jeunes chevaux une jeunesse comme celle de Brösarp. À cet égard, des pays comme la Suède seraient le lieu idéal.

Poulains hollandais et belgique
"Si nous développons ce projet en centres d'élevage certifiés de qualité, nous pouvons dire aux personnes qui ont élevé ou acheté des poulains en Hollande et en Belgique: apportez-les-nous, nous les élevons pour vous jusqu'à l'âge de trois ans. Je suis trop vieux pour vivre jusqu'au bout (Fredricson a 82 ans), mais quand je suis assis sur un nuage, je suis à peu près sûr que ce sera une procédure normale. Parce qu'il est si bête d’élever de bons chevaux de sport et de gaspiller leurs talents avant de pouvoir commencer leur carrière sportive. ”

 

Voir la vidéo ici

Retour